SEPTEMBRE

Shoot

Pablo Dubott - Collectif La Portée

Shoot / Get Treasure / Repeat de Mark Ravenhill est un texte épique et choral. Une narration d'histoires monumentales qui racontent la destruction d'une société par la violence. Ravenhill examine les complexités des collectifs (une famille, une ville, un pays) dans le péril et la vitesse du temps.

Cet ensemble d'histoires est composé par 17 petites pièces d'environ 25 minutes de durée. Grâce à l'accueil d'Anis Gras (le lieu de l'autre et l'Autre Lieu), nous avons jusqu'ici créé 9 de ces petites pièces entre juillet 2019 et avril 2020. Dans la continuité de cette démarche, nous allons commencer notre recherche sur les autres pièces à l'Autre Lieu en septembre 2020.

On ouvrira le dernière répétition au public, sous la forme de lecture, filage ou d'étape de travail ; une discussion postérieure avec le public est souhaitable.

DU 1 au 5 septembre

DU 29 septembre au 3 octobre

Accueil du public :

quelques séances en fin de journée

[Titre à déterminer]

Audrey Dugué - Théâtre sans Toit

"Je souhaiterais alimenter un travail de théâtre documentaire grâce à des entretiens réalisés sur place avec les personnes rencontrées.

Les passants seront invités à écrire un message et à piocher un autre en échange. Je mettrai aussi ma plume à disposition de ceux qui veulent coucher par écrit un récit, un souvenir, une anecdote".

DU 8 au 12 septembre

Accueil du public :

de 12h à 18h du mardi au vendredi

de 14h à 18h le samedi

Café Poésie Nomade

Rodrigo Ramis & Charles Piquion

Dans le cadre du Festival Un été Particulier de la Caf de Paris et la Ville de Paris - Qu'est-ce qui surgit dans la spontanéité de nos Présences, lorsque nous sommes dans un lieu singulier,  le toit-terrasse d’un centre commercial ? Qu’est-ce qui est si important pour toi que tu désires, ardemment, le partager avec Nous ?

 

Rodrigo Ramis, Théâtre d'Ailes Ardentes, s’associe avec Charles Piquion, Compagnie Langages Croisés, pour inviter à un goûter poétique ouvert et participatif, qui s’ouvre avec une Cérémonie de Café. Une invitation à partager, à participer, à éclore.

LE 11 septembre

Accueil du public :

de 17h à 18h30

Sur le toit jardin du centre commercial

Sans Roméo ni Juliette : le théâtre de demain

Les Nuagistes

Quel sera le théâtre d'après ? Que sera-t-il obligé de devenir dans les conditions sanitaires actuelles ? Nous avons choisi une pièce intemporelle, Roméo et Juliette, que nous revisitons à notre façon pour la jouer sous les balcons tout l'été. Avec ce projet, de nombreuses questions émergent : comment continuer à faire rêver les gens, à créer du lien dans un théâtre où le contact est proscrit ? Est-ce un théâtre nouveau ou un retour aux sources ? Le spectacle vivant est-il essentiel ?

"Nous souhaiterions avoir le lieu ouvert au public constamment. Nous avons quelques idées de rencontres avec le public : récolte de témoignages, expériences immersives de théâtre dans un lieu public en respectant les gestes protecteurs (reprise de certaines scènes de Sans Roméo ni Juliette avec les passants).

DU 15 au 26 septembre

Accueil du public :

toute la semaine le plus possible

octobre

Après les bonnes (d'après Jean Genet)

Matthieu Rocher - Le saut du tigre

Après l'échec du meurtre de Madame, l'une des deux bonnes s'est suicidée. Que se passe-t-il quand la machine judiciaire s'empare d'une pièce de théâtre ?

Solange, qui rêvait de se libérer du joug de Madame, se retrouve confrontée à une garde à vue et accusée du meurtre de sa sœur. Elle passe de l'emprise de l'employeuse anxiogène, à la soumission à l'autorité judiciaire.

Heureusement, elle sera aidée par une avocate en mal de reconnaissance, qui la défendra face à une juge d'instruction aux techniques efficaces. Mais ces figures du droit, seront-elles capables de comprendre que c'est l'enfermement, le manque de liberté et de perspective qui ont conduit à la mort de Claire, la petite sœur de Solange ?

DU 6 au 17 octobre

Accueil du public :

les vendredis après-midi

Les Oiseaux Tisserands

Compagnie La Nuée

Quelles relations existent entre Anis Gras, l'EHPAD Cousin de Méricourt et une salle de résidence artistique installée dans le centre commercial La Vache Noire ? La pandémie a plongée les personnes âgées dans une grande solitude, mis sur les morts en EHPAD un voile de silence, paralysé le monde culturel et ralenti les commerces. Alors, par quelles fenêtres invisibles les lieux d'arts et de culture tissent-ils des relations à leur public au sens large ? Que disent-ils de nous, de nos façons d'exister, de nos façons de nous réinventer, de vivre en collectif ou en solitaire ? Où se situe l'art dans le quotidien ? Quelle place prend-t-il dans la vie politique ? Dans la vie urbaine ? Dans nos espaces intimes ?

DU 20 au 24 octobre

Accueil du public :

encore à déterminer

Dans l'ombre de Schwarzenneger

Marguerite Matine & Julien Bougot - Compagnie du Dernier Mur

Dans un espace non défini, un jeune homme sans nom réfléchit à ce que c'est d'être un homme. Qu'est-ce que c'est le masculin ? Comment ça se construit ? Consciemment ou pas ? Volontairement ou pas ? Seul face au public, il tente de penser la masculinité aujourd'hui, chercher à formuler la sienne.

Au programme de cette résidence : ateliers débats, discussion envers tous les publics autour du thème de la masculinité, répétitions publiques, présentation d'un travail de fin de résidence.

DU 27 au 31 octobre

Accueil du public :

encore à déterminer

NoVeMBRE

Dandelion

Arianna F. Grossocordón - Societat Valentinas

Dandelion est une aventure urbaine immersive où les spectateurs ont le pouvoir de décider avec leurs smartphones de la destinée des personnages qu'ils croisent sur leurs chemins. Mêlant une écriture chorégraphique dans l'espace public à une dramaturgie réalisée en branches, Dandelion développe une pièce artistique insolite qui fait écho à notre société numérisée : nouvelles constructions de nos identités, capitalisation de la vie privée, décalage entre le réel et l'e-identité, etc.

Arianna sera accompagnée par Ángel Perabá, qui développe un travail de construction chorégraphique et d'images sur Instagram. À partir des principes du vocabulaire chorégraphique, elle explorera avec lui l'espace pour pour le transposer dans une imagerie instagram. 

DU 3 au 7 NoVEMBre

DU 17 au 21 NoVEMBre

Accueil du public :

encore à déterminer

Dans l'ombre de Schwarzenneger

Marguerite Matine & Julien Bougot - Compagnie du Dernier Mur

Dans un espace non défini, un jeune homme sans nom réfléchit à ce que c'est d'être un homme. Qu'est-ce que c'est le masculin ? Comment ça se construit ? Consciemment ou pas ? Volontairement ou pas ? Seul face au public, il tente de penser la masculinité aujourd'hui, chercher à formuler la sienne.

Au programme de cette résidence : ateliers débats, discussion envers tous les publics autour du thème de la masculinité, répétitions publiques, présentation d'un travail de fin de résidence.

DU 10 au 14 novembre

Accueil du public :

encore à déterminer

Dans le décor

Clément Charbonnier Bouet

Un studio photographique éphémère installée à la Vache Noire pour produire une série de portraits des passants à l'intérieur d'un décor dessiné par Clément Charbonnier.

Au programme de cette résidence : séances de prises de vue photographiques participatives, sans inscription, tirages offerts aux participants.

DU 24 au 28 NoVEMBre

Accueil du public :

encore à déterminer

DÉCEMBRE

La petite communiste qui ne souriait jamais (texte de Lola Lafon)

Heidi-Eva Clavier - Compagnie Sud Lointain

Première étape de recherche autour d'une texte non théâtral de Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais, qui se plonge dans le parcours de la gymnaste Nadia Comanecci (qui a été mondialement connue pour avoir eu un 10/10 aux Jeux Olympiques) et retrace en filigrane la Roumanie de ces années.

DU 1 au 5 décEMBre

Accueil du public :

tous les jours, de midi à 18h

La tête à Toto

François Accard, Nathalie Bitan, Gatienne Engélibert, René Hernandez, José Péreira, Anne-Sophie Robin, Christophe Sigognault

Autopsie du zéro.

Que faire et comment la faire ?

La question s'était logée dans les esprits des 7 comédiendiennes, tous forts de leur fragilité,

Le point, ce tout petit zéro.

Le zéro, comme une petite bulle.

Le zéro, un trou noir d'une densité presque infinie.

"Nous profiterons de cette résidence à l'Autre Lieu pour y plonger. Au cœur d'un lieu de vie, ce temps nous offrira l'opportunité de rencontres et d'échanges. Être à l'écoute pour mieux creuser, ensemble".

DU 8 au 12 décEMBre

Accueil du public :

encore à déterminer

Buffet sanglant

Lucile Prosper - Compagnie Aluma

"Lors de cette résidence, nous souhaitons travailler l'allongement de notre forme de rue Buffet Sanglant, une réinterprétation de Thyeste de Sénèque en théâtre ; théâtre d'objets et marionnettes pour tous. En étant situés au cœur d'un centre commercial, nous allons aussi en profiter pour rencontrer le public, échanger, aller à leur rencontre. Le samedi nous souhaiterions proposer une sortie de résidence. 30 min environ du spectacle retravaillé."

DU 15 au 19 décEMBre

Accueil du public :

tous les jours, une ouverture de l'espace entre 16h et 18h. Le samedi : sortie de résidence à 15h. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now